AI YOUTH Place de la Riponne, Lausanne Rassemblement pour Alep

18 décembre 2016
Dimanche 18 décembre 2016, le groupe Hautes-Ecoles HEL de Lausanne organisait un rassemblement solidaire pour manifester de leur soutien en faveur des civils d'Alep.

Touché·e·s par les événements terribles qui se déroulent en Syrie, nous, le groupe Haute-Ecole Lausanne HEL, avons pris la décision de nous investir dans un projet solidaire afin d’œuvrer pour la défense de droits humains, à l’image d’Amnesty International.

En tant qu’étudiant·e·s, nous estimons important de témoigner notre compassion aux victimes de la ville assiégée d’Alep. Souvent, nous ne nous rendons pas compte de ce qui se passe réellement dans les endroits qui sont très éloignés de nous. Or, notre volonté a été de sensibiliser les personnes de notre entourage à ces agissements et de rendre « proche » ce qui paraît pour certain·e·s comme « lointain » voir « étranger ».

L’idée de ce rassemblement s’est imposée de manière spontanée et de ce fait, nous avons dû agir très rapidement. Dans un premier temps, nous avons demandé une autorisation auprès de la Police du Commerce lausannoise pour pouvoir occuper la place de la Riponne, au centre de Lausanne.  Ensuite nous avons fait appel à plusieurs groupes locaux de la région lausannoise d’Amnesty International ainsi que d’autres associations sensibles à cette cause, pour nous soutenir, en partageant notre événement sur les réseaux sociaux mais également dans l’idée d’obtenir un soutien logistique de leur part.

Une fois l’autorisation du rassemblement obtenue et le matériel nécessaire trouvé, l’étape suivante a été d’inviter un orateur impliqué et compétent pour aborder cette problématique. Etant étudiant·e·s à l’UNIL, nous avons activés nos réseaux institutionnels et personnels pour trouver la personne adéquate et Monsieur Joseph Daher nous a fait l’honneur d’assumer – à merveille- cette tâche.

Sur place, nous avons proposé aux personnes présentes d’allumer des bougies afin de marquer symboliquement notre soutien pour la ville d’Alep. De plus, nous avions encouragé les participant·e·s à apporter des pancartes et des panneaux avec des slogans pertinents tel que « Je suis Alep » ou encore « Protégez les enfants » ou encore à apporter le drapeau syrien - toujours dans le but de témoigner de notre solidarité. Nous avons également fabriqué une vingtaine de banderoles et pancartes de formes diverses afin de les proposer aux personnes n’ayant pas eu l’occasion d’en apporter. Il était également possible d’écrire des messages de soutien sur des pancartes vierges.

Le rassemblement a été une grande réussite. La presse était au rendez-vous et plusieurs médias ont publié un mot sur l’évènement précisant que plus de 500 personnes s'étaient rassemblées. Les profils des personnes présentes étaient très variés ce qui démontre que la question syrienne touche toutes les franges de la population et cela indépendamment de l’âge, du sexe ou de la nationalité. En effet, outre les nombreux étudiant·e·s, des parents accompagnés de leurs enfants, des touristes, des réfugié·e·s syrien·ne·s et des personnes de toutes les confessions religieuses se sont rassemblées. Cette expérience nous encourage et nous motive à continuer nos actions, pour sensibiliser le grand public aux valeurs fondatrices des droits humains.

Tamara et Sarah pour le Groupe HEL Lausanne

Fais nous part de tes exploits!

A toi de jouer Fais nous part de tes exploits!

Rejoindre AMNESTY YOUTH gratuitement

Inscris-toi Rejoindre AMNESTY YOUTH gratuitement